J’aime les gens

J’aime les gens qui façonnent
A la mine de leurs pieds
Leur chemin – Or …

J’aime les gens qui façonnent
A la mine de leurs doigts
Leur trace – Encore …

J’aime les femmes qui façonnent
A la pointe métal
Une écriture d’acier détrempé

J’aime les hommes qui façonnent
A la pointe papier
Un arbre fusain effleuré

J’aime les gens qui incrustent
Leurs pas dans la terre
Et qui reviennent à l’envers – Alors.

J’aime les gens qui incrustent
leurs mains dans l’eau
Et qui perlent à l’endroit – Même.

J’aime quand ils s’assoient
Sur banc de pierre
A porte d’église
Ne rien faire et regarder

J’aime quand ils s’assoient
A tailleur terre
Sur sable – Face pluie
Ne rien dire et écouter

J’aime les deux qui caressent
La peau de l’autre
Sans le toucher

J’aime les deux qui caressent
Les mots de l’autre
Sans le blesser

J’aime les gens qui imaginent
Savoir oser
Et devenir sans l’être

J’aime les gens qui imaginent
Oser devenir
Et être sans le savoir

De cette litanie
Et si, à l’infini, l’amour tout doucement ?

De cette litanie
Et si, à l’infini, les gens tout simplement.

 

Ecrit le 9 janvier 2016
Droits réservés © 1001 petits pois

Publicité